vos élus

Tribunes

Groupe Ainsi va la ville

Un formidable été castelvirois

La rédaction d’une tribune politique est faite pour permettre aux différents groupes politiques du Conseil municipal de donner leur avis sur les décisions prises et votées par notre assemblée. Mais nous devons, pour notre part, également l’utiliser pour répondre aux allégations farfelues, aux « fake news » voire aux mensonges véhiculés par certaines personnes mal informées ou, plus probablement, mal intentionnées.

Pourtant, depuis le début du mandat, nous avons fait le choix de la concertation, du dialogue, du débat, le choix de la démocratie participative.

Il en est ainsi pour chaque construction, pour choisir des noms d’écoles ou de crèche, il en est de même pour la consultation sur la mise, ou pas, en zone 30 de toute ou partie de la ville ou encore pour le PLU qui a donné lieu à une large concertation.

Cette proximité nous la revendiquons, car les Français sont las de ces combats politiciens d’arrière- garde. Ils attendent une saine gestion des finances publiques, une gestion qui ne repose pas sur l’augmentation d’impôts. Ils attendent des élus que ceux-ci tiennent leurs engagements, et les respectent intellectuellement ; ils attendent des élus qu’ils répondent en direct à leurs questions sans langue de bois. Ils ont rejeté ces mêmes personnes qui, élues avec leurs amis du Front de gauche en 2008, se sont présentées séparément sous la bannière du Parti socialiste en 2014, pour finir par se déclarer aujourd’hui... « sans étiquette », sans doute pour faire oublier un passé peu glorieux.

Une tribune politique peut être aussi l’occasion de se réjouir de l’excellence de l’administration communale. Plus particulièrement à l’occasion de l’épisode caniculaire que nous avons vécu ces derniers jours, les agents du CCAS ont ainsi été mobilisés pour appeler et visiter nos anciens qui souffraient des fortes températures. Si les élus Ainsi va la ville ont spontanément prêté main forte au CCAS, l’opposition n’a pas eu le même élan de solidarité… Dommage, mais c’est dans ces circonstances que l’on mesure le véritable engagement des élus.

Cet épisode météorologique aura une fois encore démontré les formidables atouts de notre ville, car de nombreux Castelvirois ont ainsi pu profiter de la fraîcheur, toute relative, des arbres qu’offrent nos parcs, nos espaces verts et nos lacs, sans oublier notre piscine dont nous avons pu obtenir un élargissement des horaires à l’occasion de cette semaine de canicule.

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles nous avons souhaité, dans notre nouveau PLU, augmenter les surfaces naturelles et préserver la ville de la bétonisation et de la bitumisation. L'urgence climatique n’est pas une lubie scientifique, et l’un des moyens d’y répondre est de permettre au maximum la végétalisation de nos espaces.

L’été est donc bien installé dans notre ville qui va prendre sa tenue de vacances. Même si le rythme sera un peu ralenti, les activités seront nombreuses pour ceux qui resteront : la piscine attend ceux qui veulent se rafraîchir ou bronzer, le mini-golf accueillera les amateurs de swing, les bibliothèques et la ludothèque sauront vous accompagner dans vos lectures ou vous faire découvrir des petites pauses musicales.

L’été c’est aussi pour les plus jeunes, l’occasion de profiter du ViryVillageSport en pratiquant de nombreuses activités mais aussi pour les plus motivés, de participer aussi au stage de révisions pour préparer la rentrée.

Mais avant de penser à la rentrée, nous vous attendons tous au traditionnel feu d’artifice du 13 juillet.

Nous vous souhaitons un très bel été castelvirois.

L'équipe d'Ainsi va la ville

Groupe de Rassemblement de la gauche et des écologistes

Ce 27 juin avait lieu le dernier conseil municipal ordinaire avant la trêve estivale

Revenons sur cette séance du conseil.

Tout d'abord, nous nous réjouissons d’avoir pu voter la proposition de cotation des demandes de place dans les établissements d'accueil du jeune enfant et les modalités de fonctionnement de la commission d'attribution de celles-ci.

En effet, grâce à l'expertise et au professionnalisme des agents de la petite enfance, la commission extra-municipale, à laquelle notre collègue, la conseillère Lydie Zénéré-Lima était partie prenante, a pu proposer une méthodologie qui se veut efficace et juste.

Par ailleurs cet ordre du jour a abordé d'autres points pour lesquels nous avons exprimé un avis divergeant.

Tout d'abord, nous nous sommes abstenus sur la charte des atsem qui nous était proposée. Ce texte ne tient pas compte des propositions que défendent bons nombres de chronobiologistes sur les rythmes des temps de l'enfant. Nous pensons que lorsque les enfants sortent de la cantine au lieu d'être dans la cour de récréation, les atsem devraient pouvoir les conduire directement au dortoir ou proposer des activités de relaxation afin que les enfants puissent entrer en classe pour l'après-midi apaisés et donc plus disponibles pour les apprentissages.

Nous nous sommes abstenus également sur le point concernant le complément indemnitaire annuel car suite à notre question concernant les jours de grève, Monsieur Sauerbach nous répond que la question était pertinente mais qu'il n'avait pas la réponse, ce qui est honnête. Mr Vilain lui part sur une autre explication que celle de son adjoint.

Quand le Maire et l’adjoint ne répondent pas la même chose il nous semble urgent de nous abstenir.

Car comme dit l'expression "quand c'est flou, il y a un loup".

Enfin, nous nous sommes abstenus sur la création d'un site partagé de service public au quartier du plateau. Dès les prémices annonçant des fermetures de services publics nous avons alerté, dénoncé... et nous sommes aujourd'hui encore aux côtés du comité de défense de l'hôpital de Juvisy donc le problème n'est pas la création du site.

Mais nous ne pouvons pas voter une proposition qui ferme les locaux de la mairie de quartier du plateau et dans le même temps retire à la MJC Aimé Césaire la salle des habitants pour des permanences de la CAF, du trésor public, de la mairie annexe... D'autres solutions pouvaient être étudiées sur le plateau.

Rendre les locaux de la mairie de quartier du plateau, retirer un lieu de vie à une MJC... sont des choix politiques que nous ne partageons pas. Dès le lendemain du conseil municipal, les locaux recevant le gospel, les enfants du CLAS... étaient déjà vidés... Cette manœuvre ne présage rien de rassurant pour l'avenir de cette structure de quartier. Aujourd'hui la salle des habitants et après 2020...?

Restons en alerte !

Groupe de l'opposition municipale

Coordonnées

Hôtel de ville
Place de la République
91170 Viry-Chatillon
01 69 12 62 12
accueil@viry-chatillon.fr


Horaires d’ouverture :
Du lundi au vendredi de 8h30
à 12h et de 13h30 à 17h30
Jeudi de 13h30 à 19h
Samedi de 9h à 12h
(service État civil)

Mon interco