vos élus

Tribunes

GROUPE AINSI VA LA VILLE

LA LAÏCITÉ, UN OUTIL AU SERVICE DE LA DÉMOCRATIE

Il est des moments importants, voire essentiels, où il nous faut rappeler les fondements de notre République.

Là, où certains oublient ce qui nous lie à travers notre devise Républicaine « Liberté, Égalité, Fraternité », d’autres voudraient diviser la communauté française pour la segmenter en tranches communautaires.

C’est la raison pour laquelle nous avons voulu remettre au coeur du pacte municipal et républicain le principe de la laïcité et des valeurs qu’elle véhicule.

Dans une société en mutation où il nous faut rappeler l’importance de l’égalité entre chaque citoyen, quelles que soient son origine, ses croyances, ses convictions politiques, il ne peut y avoir de traitements différenciés entre chaque Française et Français.

Certains auraient à coeur de se lamenter disant que ce rappel est inutile au regard de notre Constitution ou encore du si cher vivre-ensemble…

Pourtant, comment ne pas s’émouvoir quand des syndicats étudiants organisent des réunions racisées, sexuées ? Quand des communautés veulent revisiter notre Histoire et effacer les grands noms de ceux qui ont construit notre Histoire commune.

Si l’Histoire de France n’est pas exempte d’erreurs, de maladresses, elle est aussi construite de grandeur, d’Humanisme et surtout d’égalitarisme.

Elle est construite aussi, n’en déplaise à ceux qui voudraient réécrire l’Histoire, sur une même communauté de personnes qui en dehors de toutes idéologies et croyances auront voulu construire un avenir commun.

Faut-il nous rappeler ces femmes comme Louise Michel ou ces hommes comme Alexandre Dumas qui auront défendu la cause de l’égalitarisme là où notre XXIe siècle tend à diviser les uns et les autres en fonction de sa religion, de son sexe ou de son origine ?

La Charte de la laïcité que nous allons voter lors du prochain Conseil municipal n’est là que pour rappeler la règle républicaine d’une France une et indivisible et les devoirs qui s’imposent à nous tous, citoyens, bénévoles d’associations ou encore agents de la fonction publique pour faire vivre notre pays en toute sérénité sans discriminations ni différences entre chaque citoyen.

La crise sanitaire que nous traversons est un révélateur des soubresauts de notre société, et il nous faut prêter attention à toutes les dérives et à ces appels qui voudraient nous différencier, qui voudraient nous opposer. Non, notre pays mérite bien mieux que l’écueil dans lequel nous conduisent certaines idéologies, ne cédons pas aux sirènes des chantres du séparatisme ou de l’islamo-gauchisme.

Le peuple français est riche de ses diversités, riche de ceux qui l’ont construit, qu’ils soient nés au coeur de nos régions ou nés au plus loin des terres de France.

Cette charte de la laïcité n’a pour simple vocation que de rappeler la richesse de notre démocratie, des valeurs qu’elles portent ; cette charte de la laïcité porte l’humanisme qui fonde la philosophie de notre groupe politique et place l’Homme au coeur de notre action sans distinction de couleur, de culture, de religion ou d’idéologie politique.

L’ENSEMBLE DES ÉLUS DU GROUPE AINSI VA LA VILLE

GROUPE ENSEMBLE POUR VIRY-CHATILLON

COLLÈGE ESCLANGON EN DANGER !

Nous avons rencontré des représentants de parents élus pour mieux comprendre la situation et porter leur message :

Que se passe-t-il au collège Esclangon ?

Sureffectifs, baisse des moyens ! Le collège compte 478 élèves ; l’Education Nationale et le Conseil départemental annoncent, pour 2021, au moins515 élèves et des effectifs jusqu’à 560 élèves en 2023 ! Ils passent outre une délibération limitant les effectifs à 500 élèves et votée à l’unanimité par le Conseil Départemental en 2011, suite à une augmentation des accidents et à une dégradation du climat scolaire. En même temps, l’Education Nationale nous annonce une diminution du nombre d’heures de cours financées par élève (la Dotation Horaire Globale) donc la suppression d’options et de dispositifs d’aides aux élèves en difficulté. Pour nos collégiens cela signifie insécurité et dégradation de la qualité de l’enseignement.

Que ressort-il de vos rencontres avec les acteurs concernés ?

Les listes de représentants de parents d’élèves et les enseignants ont été reçus par la direction académique et le conseil départemental. Les réponses sont décourageantes.

Confirmation de la baisse de la dotation par l’Education Nationale, donc dégradation des conditions d’apprentissage dans une période marquée par le décrochage scolaire.

Le Conseil départemental affirme que le collège peut accueillir jusqu’à 600 élèves. Calcul purement théorique : le collège n’a pas été agrandi depuis 2011 et ne peut pas l’être. Il est déjà sous dimensionné (couloirs étroits, cantine saturée, cour/toilettes exigües, CDI limité à 30 élèves, pas de salle d’accueil et de travail…). On nous propose du bricolage : agrandissement de la cour, accès à un espace à partager avec les écoles primaires, rajout de services de cantine jusqu’à 13h30, une fin possible des cours à 18h00… pas d’agrandissement, des rythmes bouleversés et donc des enfants moins attentifs et plus agités !

Qu’attendez vous concrètement pour la rentrée prochaine ?

D’autres solutions existent donc nous exigeons que soit respectée la délibération votée en 2011 car le seuil maximal de 500 élèves est celui qui garantit la sécurité sanitaire et physique de nos collégiens. Nous demandons aussi à la DSDEN de réviser la Dotation Horaire Globale pour la réussite scolaire de nos enfants.

Notre groupe attend un engagement fort des responsables locaux, notamment de Mr Bérenger conseiller départemental en charge des collèges. A lui de prendre ses responsabilités !

LYDIE ZÉNÉRÉ-LIMA, PAUL DA SILVA, PATRICIA JOLLANT, SAMI ADILI, LISE RENNO
Conseillers municipaux

GROUPE VOC ! VIRY OPPORTUNITÉ CITOYENNE

CECI N’EST PAS UNE TRIBUNE LIBRE

Le 1er octobre 2020, le règlement intérieur du conseil municipal a été adopté, octroyant ainsi un espace d’expression de 500 signes au groupe VOC ! ou l’équivalent de cette tribune. Nous considérons que cette répartition est purement arbitraire sinon antidémocratique. À l’évidence, s’exprimer dans un tel format relève de la gageure. VOC ! a donc décidé de ne pas s’exprimer ici et invite les castelvirois qui souhaitent être informés de ses actions à s’abonner à La Gazette des lacs, sa lettre mensuelle.

AURÉLIEN PÉROUMAL
Élu ne faisant pas partie de la majorité Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Coordonnées

Hôtel de ville
Place de la République
91170 Viry-Chatillon
01 69 12 62 12
accueil@viry-chatillon.fr


Horaires d’ouverture :
Du lundi au vendredi de 8h30
à 12h et de 13h30 à 17h30
Jeudi de 13h30 à 19h
Samedi de 9h à 12h
(service État civil)

Mon interco