le maire

Inauguration du multi-accueil Françoise Giroud

Discours prononcé le 10 mars 2018

Madame la Préfète,
Madame et Monsieur les conseillers départementaux,
Madame le Directeur de la Caisse d’allocations familiales de
l’Essonne,
Mesdames, Messieurs les agents de la ville,
Mesdames, Messieurs les élus,
Mesdames, Messieurs,
Chers Castelvirois, chers amis,


C'est avec plaisir et émotion que nous nous retrouvons ensemble pour inaugurer le multi-accueil Françoise Giroud. Ce lieu de vie était tant attendu par de nombreux jeunes parents. Il accueille actuellement déjà 16 petits Castelvirois et à terme en comptera 25.

25 nouveaux berceaux au cœur d'un quartier qui dans les années à venir va connaître un bouleversement urbain. En effet, la reconfiguration de la RD 445 mais surtout le Nouveau Programme de Rénovation urbaine pour le quartier du Plateau et de la Grande Borne, devraient apporter une nouvelle dimension plus humaine à cette partie du plateau, longtemps considéré comme le parent pauvre de notre ville. Aussi, comment ne pas voir un signe de renaissance avec l’inauguration d’un multi accueil qui va accueillir quelques-uns des enfants de la nouvelle génération de Castelvirois ?


La seconde étape de cette renaissance pourrait être, je l'espère, d'ici quelques mois la disparition, de cette verrue située route de Fleury à quelques centaines de mètres de cet établissement. J'ai quelques espoirs Madame la Préfète, grâce au travail mené avec vos services, de pouvoir enfin annoncer cette bonne nouvelle aux riverains lors d'un prochain Conseil de quartier.

Ce nouvel établissement municipal, est le fruit, je veux le rappeler aujourd’hui, d’un projet qui aura démarré sous l’ancienne mandature et que nous avons décidé de poursuivre. J'ai la faiblesse de penser que la gestion d’une commune ne peut et ne doit pas se cantonner aux idées politiques des uns et des autres.

Ce n’est un secret pour personne et encore moins pour ma chère Vanessa Capelo mon adjointe en charge de la vie scolaire et de la petite enfance : les demandes de places en crèche sont bien difficiles à être toutes satisfaites. Cette inauguration est d’ailleurs une bonne occasion pour moi de la saluer, elle qui reçoit les nombreux parents qui en font la demande.


C'est un travail bien ingrat car, nous ne pouvons pas toujours donner de suite positives à ces demandes. Et je dois vous avouer l'estime que je porte à Vanessa qui négocie, explique, fait du lobbying quasi toutes les semaines auprès des services pour que l'on puisse tenter de trouver des solutions pour accueillir le maximum d'enfants.
Ce projet, lancé, donc à l’origine par Madame Mathieu et son équipe, ne pouvait s’arrêter en cours de route. Nous n’avons pas hésité à le poursuivre même si, le choix de la transformation d’un bâtiment existant nous a posé de nombreux soucis qui laissent à penser que je ne suis pas prêt à me relancer dans une telle opération par le biais de la réhabilitation…

Du projet à cette inauguration, ce sont trois années de travail pour les services techniques et l'architecte, Mme Nourdhe qui a pensé ce multi-accueil. Les études de faisabilité ont débuté en 2015 pour une durée de 54 semaines. Les travaux, quant à eux, ont démarré en avril 2016 pour se terminer il y a quelques semaines.


Certes, nous avons connu de nombreux aléas, et Michel Raymond, mon adjoint en charge des travaux, ainsi que M. Garret, notre super patron des services techniques, dont je vous prie d’excuser l’absence pour raisons personnelles, le confirmeront, ces chantiers souffrent parfois de contretemps (en particulier du fait d’une réhabilitation) qui ont retardé, au grand dam de Vanessa, l’ouverture de cette structure.

Je voudrais à cet instant remercier les riverains de la rue de Fougères, que je salue, pour leur grande patience. Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois sur site afin d'aborder les nuisances et tenter dans la mesure du possible d'y apporter des réponses. C’est également en concertation avec eux que nous avons choisi le sens de circulation de leur rue.


Fort heureusement cette période est enfin derrière nous ! Je remercie à ce titre, les entreprises et la maîtrise d'oeuvre qui sont intervenus sur le chantier, et avec lesquels nous avons eu parfois quelques débats houleux, notamment quand cela concernait la tranquillité du voisinage. Je n’oublie pas non plus les équipes des services techniques, qui ont suivi au quotidien l'évolution des travaux. La réalisation d'un multi-accueil, ne saurait voir le jour, sans l'indispensable soutien financier de nos partenaires.

J'aime les chiffres car ils ne mentent jamais, et ouvrir une telle structure d'accueil a un coût (1,6 million d’euros) que la ville n’aurait pu porter toute seule. Sans le soutien de nos partenaires jamais le multi accueil Françoise Giroud n'aurait vu le jour.


Ainsi, l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine est intervenue à hauteur de 41 % du financement du projet soit près de 700 000 euros. Il faut souligner là, Madame la Préfète, et nous vous en remercions, l’implication forte de l’État. Autre partenaire indéfectible : celui du Département, et je tiens à remercier François Durovray, son président, Françoise Marhuenda, sa vice-présidente, ou encore Dany Boyer conseillère départementale en charge de la Protection Maternelle Infantile que je salue. Ils ont été avec toi Cher Jérôme des indéfectibles soutiens pour la réalisation de ce projet et nous savons combien Viry-Chatillon peut compter sur vous tous.

La participation du Conseil Départemental à hauteur 535 000 euros, soit 33 % du montant global, montre l’investissement de notre département au sein du volet social qui est une de ses missions essentielles. Et je sais aussi, Jérôme, l'implication qui fut la tienne pour obtenir cette subvention dans le cadre du contrat de ville que nous avons signé ensemble. Signature historique pour la ville, Viry-Chatillon n'ayant alors jamais contracté avec le département jusque-là.

Enfin, je ne peux oublier la Caisse d’Allocations Familiales de l’Essonne, dont une des priorités est la petite enfance. Je dois là présenter mes excuses à son directeur car nous avons omis sur le carton d'invitation de vous faire figurer. C’est tout simplement impardonnable tant la collaboration qui nous lie est indispensable au bon fonctionnement et au bon accueil de nos enfants. L’apport financier de la CAF est de 210 000 euros soit près de 14 % du projet. Madame Mansiet, directeur, nous dira quelques mots sur les partenariats que la ville entretient avec son organisme.

Bien entendu, je ne saurais oublier, celle qui non seulement, tient les cordons de la bourse de notre commune mais à un œil plus que vigilant sur la petite enfance, dont elle a également la charge. Merci Madame la Directrice Générale Adjointe, chère Marie Cazeaubon, qui a su donner le cap à ce chantier et, surtout, l’intégrer à notre budget, puisque la ville a contribué à hauteur de 221 845 €. Certes, c’est un investissement important pour Viry-Châtillon, notamment au regard de nos finances, mais c’est un choix que nous assumons avec fierté.

Nous allons donc inaugurer ce multi-accueil Françoise Giroud.

Le choix de ce nom, qui me tient à cœur, puisque dans un autre temps nous avions déjà émis le vœux (sans succès) qu'un bâtiment soit ainsi dénommé. Ce choix, s’est opéré suite à l’appel lancé dans le journal de la ville mais aussi sur les réseaux sociaux, c'est donc le choix non pas d'une équipe municipale mais bien celui des Castelvirois.


C’est dans le même esprit que d'ici quelques semaines nous baptiserons la salle communale de la MJC les passerelles sur le site d’Aimé Césaire.

Donnez un nom à un bâtiment municipal est toujours empreint d’émotions, encore plus quand celui-ci est destiné à accueillir de nouvelles générations de Castelvirois. Il y là tout un symbole, il s’agit de porter en son sein une promesse d’avenir meilleur.

Plus que jamais notre société doit se montrer respectueuse des personnes et cela passe par une égalité femme/homme. L'actualité témoigne, malheureusement, que la place de la femme est souvent remise en cause, bafouée, parfois niée. Cette égalité fut un des combats de Françoise Giroud.


Elle qui écrivait que “La féminité n'est pas une incompétence. Elle n'est pas non plus une compétence”. Et permettez-moi cet aparté : je me considère personnellement particulièrement privilégié, de travailler entouré d'une direction générale où la parité n’est pas respectée puisque quasiment féminine (à l’exception de notre DST..) et particulièrement très compétentes à tel point que je crains à tout moment de voir une autre collectivité les attirer.

François Giroud déclarait, il y a maintenant 34 ans, quasi jour pour jour dans une interview au Monde, "La femme sera vraiment l'égale de l'homme le jour où, à un poste important, on désignera une femme incompétente." Voilà tout l'humour aussi de cette grande dame et dans le fond n'avait-elle pas raison ?

Résistante, journaliste, femme politique, femme de lettres, notons le clin d'oeil car ce multi-accueil abritait autrefois une imprimerie, et surtout mère de famille, dénommer ce multi-accueil du nom de Françoise Giroud a, vous en conviendrez, tout son sens.


Nous tenions également à remercier le Docteur Caroline Eliacheff, la fille de Françoise Giroud, qui nous a gentiment donné son accord pour utiliser le nom de sa maman. Madame Eliacheff n’a pas pu être présente ce matin, immobilisée par une sciatique. Elle nous prie de bien vouloir l’en excusée.

Baptiser ce lieu dédié à la petite enfance du nom de Françoise Giroud, est d’autant plus symbolique, que sa fille pédopsychiatre a beaucoup écrit et dit sur le devenir des enfants qui se jouent au plus tôt.

Je sais pour l'avoir entendu du personnel de la petite-enfance, quelle est son influence sur ce domaine si particulier et si merveilleux. Aussi, nous sommes très honorés de nous avoir donné son aval.
Enfin, je renouvelle mes remerciements à chacune et à chacun de ceux qui ont participé à ce projet, à ceux qui l’animent et l’animeront au quotidien : la directrice, l’éducatrice, les 2 auxiliaires de puériculture, les 3 agents d’accueil petite enfance et l’agent technique, mais aussi les enfants et les parents, présents et à venir, qui vont désormais écrire l’histoire de ce multi-accueil Françoise Giroud.

Je vous remercie de votre attention.

Coordonnées

Hôtel de ville
Place de la République
91170 Viry-Chatillon
01 69 12 62 12
accueil@viry-chatillon.fr


Horaires d’ouverture :
Du lundi au vendredi de 8h30
à 12h et de 13h30 à 17h30
Jeudi de 13h30 à 19h
Samedi de 9h à 12h
(service État civil)

Mon interco